vivre autrement

Bienvenue sur mon blog

 

Indignation, engagement

Confortablement installé dans le salon de ce belle appartement de centre ville que me prête Madame le député maire. Je regarde à la télévision Bernard Kouchner interrogé par Anne Sinclair. Celui-ci nous défend le ne pas rajouté la guerre à la guerre, cher à son Président. Sa rhétorique l’amène à décréter la paix comme valeur suprême. Et c’est bien vrai, si les victimes avaient le bon sens de subir leur sort sans se défendre, ni même essayai de relever la tète, l’empire romain existerai toujours, le troisième Reich serait solidement implanté  à paris, les colonies seraient restés, l’Algérie ne serait pas indépendante… a oui vraiment la valeur de la paix et souvent mise en cause par les victimes.

Fort de ma révolte, d’un geste brusque  j’ouvre en grand  la fenêtre du salon. Il y a la dans la rue une dizaine de personnes, seul deux d’entre eux accorde un bref coup d’œil à mon acte théâtrale. Malheureusement, des qu’ils constatent que ce n’est pas leur député maire qui s’adresse à eux, ils se détournent vite de moi et retournent à leurs affaires.

Mais comment se que j’ai à dire n’intéresse personne ? Mon démentie ou message de Kouchner n’aurait aucun sens. Alors comment être audible.

Je suis partis habiter à Sarajevo, et cette pensée restait identique tout à coup se trouvait audible et justifiable.

Ce n’est pas temps la qualité ou pas d’un discourt, c’est juste d’où l’on parle.

 

L’indignation seule ne mène à rien, seul agir a une importance. Heureusement que chacun de nous peu à titre individuel choisir d’agir.

Dans : Petit récits
Par vincent0fritschi
Le 19 avril, 2011
A 18:09
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Chaire de recherche en étud... |
bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Politiques Frictions
| Constitution Marocaine
| RCD game over