vivre autrement

Bienvenue sur mon blog

 

Promenade suite

Je lui demande si elle a un ami. Elle me répond tranquillement qu’elle vit en couple depuis cinq ans, silence, avec une femme. Il n’y a aucune provocation dans ses intonations juste  l’affirmation d’un fait.

Profitant d’une plus grande proximité avec elle qu’avec d’autres personnes croisés et surtout que nous nous sommes que deux autour de la table, j’en profite pour l’interroger plus longuement sur la condition homosexuel. L’acceptation par les familles, par la société, l’existence de groupe d’association revendicative.

Elle m’explique que tout repose sur des non-dits. Tant qu’il n’y a pas d’affirmation ou de revendication la société tolère, la famille accepte mais elle me précise que s’il y avait des revendications alors oui il y aurait retour du bâton. Elle a joutera même que l’homosexualité homme ou femme devient très à la mode à Tunis. Lorsque nous évoquons la maternité elle m’expliquera que sur ce point il n’y absolument pas possible d’envisager une procréation médicalement assistée. Que cela devra se faire soit à l’étranger soit par procréation naturel.

La seule chose dont je suis sure après avoir entendu ce témoignage et d’autres histoires c’est que la réalité de cette société et bien plus riche et bien plus complexe que nous ne le croyons.

Dans : en direct de Tunis,Non classé
Par vincent0fritschi
Le 19 mai, 2011
A 16:39
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

Chaire de recherche en étud... |
bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Politiques Frictions
| Constitution Marocaine
| RCD game over