vivre autrement

Bienvenue sur mon blog

 

Un beau dimanche

D’habitude Tunis est calme le dimanche. Peu de circulation, moins de piéton qu’en semaine. Mais aujourd’hui c’est le désert total. Sur les terrasses de cafés ensoleillé on ne voyerait que des journalistes à table. Comme ils viennent du monde entier c’est qui doit se passer quelque chose.

L’événement on le trouve devant l’école, ouverte spécialement ce jour. De part et d’autre de la porte une longue file, avec plusieurs heures d’attente est déjà formée. On y trouve des gens heureux, extrêmement courtois et disciplinés, certains sont venus en famille pour associer les enfants à ce grand jour. La dignité on est impressionnante. Au compte goutte des hommes et des femmes sortent du bureau de vote et montre leurs doigts maculés d’encre en signe de leurs votes.

L’un me raconte avoir accompagné son vieux père qu’il lui demandait de le photographier votant.

Un autre me dira avoir perdu son pucelage démocratique.

Ce soir personne n’attend de résultat, tout simplement les gens fêtent l’événement. La consultation a eu lieu.

J’ai 33 ans aujourd’hui c’est mon anniversaire et on m’offre un pays en joie. Comment rêver de plus beau cadeau. Me raconte un troisième.  

 

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le 26 octobre, 2011
A 19:24
Commentaires : 0
 
 

Prix Nobel

 

C’est une jeune femme  menue est énergique qui pendant la révolution a tourné les images, une jeune bloggeuse qui apparait dans le documentaire « Plus jamais peur ».

Ces jours si elle a peur, peur de devenir une icône malgré elle, un symbole qui la dépasserai.

En effet, on parle ces jours ci de lui attribué le prix Nobel de la paix. Voila qu’il la figera dans un costume bien lourd a porter. Souhaitons-lui de pouvoir continuer sa vie active et généreuse.    

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le 22 octobre, 2011
A 19:46
Commentaires : 0
 
 

Pendez-les

Bilel. Un ami du prophète racheta cet esclave noir afin de la franchir. Il devint un compagnon du prophète et fut le premier à appeler à la prière.

Coup de cœur

Elle est jeune, belle, désirable mais voilà elle démarre une passion avec un Bilel.

Elle est jeune, intelligente, drôle, passionné e et passionnante, charmeuse et charmante  et son amant s’appel  Bilel.

Je n’ai rien a rapproché a ses hommes sauf d’être là.

Je sens que je vais détester ce prénom.

 

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:44
Commentaires : 0
 
 

Abdoul

Il est le dernier d’une fratrie de dix, Cinque frère et Cinque sœurs.il est grand a 22 ou 23ans et porte encore sur le corps et sur le visage les traces de l’enfance.

Son anglais est approximatif et son témoignage plus encore est- ce une confusion due à l’emprisonnement ? Ou bien au raison de cet emprisonnement qu’il veut taire.

Si le témoignage est confus sa radio de la colonne vertébrale  elle est claire.

Des lésions sérieuses apparaissent au lombaire et au cervicale.

Voilà encore un enfant qui se voit l’avenir sombrement. Les enfants sont jetés trop tôt dans le monde des adultes. Il nous vient de Lybie et a été retenu 3 mois par « les forces révolutionnaires »

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:43
Commentaires : 0
 
 

Dates

Il me fait part d’une polémique sur la « révolution ».

Qu’elle serait les dates à choisir ? Date forcément symbolique

« C’est un travail pour vos enfants et vos petits enfants qui choisiront les dates en fonction de leur besoin du moment. Ne vous occupez pas des dates, occupez vous de faire. »

 

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:41
Commentaires : 0
 
 

Le jeune c …

Il a fait trois heures d’avion pour venir dispenser ses conseils révolutionnaires à des jeunes tunisiens.

Il se présente lui même comme membre actif de la quatrième international socialiste.

Il se livre à une démonstration visant à découvrir des forces contre révolutionnaire en œuvre.

Les ayant désigné il invite ses compagnons à s’armer pour éliminer les force contre révolutionnaire.

Je me permets d’objecter à ce jeune homme qu’il parle de chose qui ne connait absolument pas.

Je leur fait par t de mon expérience d’une guerre civile.

Sans le dire, je laisse entendre que j’ai put participer au combat.

Et la question vient. Elle émane d’une jeune tunisienne « vous avez tué ? Quel effet ? »

Je refuse de répondre laissant planer le doute, et lui laissant imaginer le traumatisme.

J’espère que la mission du jeune c ne créera pas de cellule armé ici.

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:39
Commentaires : 0
 
 

La Tunisie

Ils ont secoué l’arbre et le fruit le plus pourri est tombé.les autres  fruits gâtés  sont restés accrochés  aux branches. Le vert dans le fruit a alors tissé sa toile. Nous en sommes là le 21octobre au soir. La suite le 23.

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:38
Commentaires : 0
 
 

Hors jeu

Je me suis laissé entrainer vers une manifestation. Mon intention première était de regarder passer le cortège. Seulement voilà, je me suis laissé entrainer au cœur de la manifestation.

Le lendemain, plusieurs interlocuteurs m’ont dit que des photos de moi avaient circulé sur Facebook  et provoquaient des commentaires tant parmi les sympathisants que les adversaires de cette démarche. Je vais même rencontrer une des organisatrices de cette marche.

Je lui dis malaise à avoir été dans le cortège. Je ne suis ici que pour regarder, observer, accompagner mais certainement pas pour prendre part. Je suis conscient d’abord franchis la ligne de hors jeu et promet à l’avenir plus de vigilance, en restant à ma place.

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:38
Commentaires : 0
 
 

Jonathan

Jonathan : il l’a reçu le prix Goncourt en 2006 pour son roman « les biens vaillantes ».

J’apprends par l’homme qui va le chercher qu’il débarque à Tunis ce vendredi. Cet homme qui connait bien Jonathan me confirme qu’il a travaillé pour AICF à Sarajevo. Donc c’est bien le Jonathan que j’ai connu là-bas et que je n’ai jamais revu, le rendez vous est pris et nous devrions nous revoir dès son arrivé.  

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:38
Commentaires : 0
 
 

Les champs Elysée

C’est une avenue aux larges trottoirs, bordés de cafés. Les Tunisois le comparent facilement aux champs Elysée, pour preuve c’est le nom d’un des cafés.

Il arrive en tracteur tirant sa remorque. Il se gare coupant la terrasse du café. Il descend de son siège, salut quelque connaissances et s’en gouffre dans le café pour y boire une bière.

20 minutes plus tard, il en ressort remonte sur le tracteur et repart.

A quand cette scène sur notre avenu.

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le 21 octobre, 2011
A 15:20
Commentaires : 0
 
12345...12
 
 

Chaire de recherche en étud... |
bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Politiques Frictions
| Constitution Marocaine
| RCD game over