vivre autrement

Bienvenue sur mon blog

 

Les musiciens

Elle a vécu à suez, a Bierut, à Rome et à Londres. Aujourd’hui elle veut ouvrir une librairie à Tunis.

Pour elle, « la révolution » peut bien déboucher sur un régime ou un autre. Peu  lui importe.

Ce qui pour elle parachèvera cette « révolution », c’est le jour ou elle pourra entendre des musiciens jouer dans les rues de la ville, comme elle les a vu et entendu dans les autres villes où  elle a vécu.  

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le 15 octobre, 2011
A 20:08
Commentaires : 0
 
 

Le travail

Au-delà de toutes les divergences les questions qui se poseront aux élus du prochain assemblé.

L’organisation d’une justice indépendante et impartiale  dans ses procédures et ses fonctionnements.

L’organisation des régions, de leurs développements et de leurs rapports avec l’état central.

La liberté d’expression est plus particulièrement de l’apresse.

Le code du statut personnel, c’est-à-dire la soumission ou nom de l’individu à l’état, a la société.

Ces quatre entrées se poseront quelque soit le résultat des élections.

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 20:04
Commentaires : 0
 
 

LE RETOUR GLORIEUX 1

Une infection urinaire sévère, grosse douleur aux testicules. Antibiotiques.

Je n’ai pas dormis la veille de mon départ et c’est plutôt vaseux que je prends l’avion.

Dans deux heures je retrouverais après quatre mois ma belle amie. Dans l’avion mal installé je ne cesse de perdre l’équilibre et de tomber sur ma droite. Heureusement, je n’ai pas de voisin.

Enfin, nous arrivons, bagages à récupérer, formalité de douane et ouf la sortie.

Ma belle amie s’approche de moi, je me lève pour l’embrasser, effet secondaire des antibiotiques, le contenu de mes intestins se ruent dans un flot liquide vers la sortie. Ce produit a un son que seul l’oreille du plombier apprécie  «  le bouchon à lâcher ».

On a connu retrouvaille plus romantique.      

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 20:01
Commentaires : 0
 
 

Le mendiant

Je suis assis sur mon fauteuil roulant, au bord du trottoir. Emira est partie plus loin chercher un taxi et je suis là qui attend. Ce brave homme s’approche de moi, me prend la main et l’ouvre pour déposer quelques piécettes.

Il est vrai que pour les personnes handicapées la vie ici à Tunis est plus tôt miséreuse. Et cet homme à penser que comme bien d’autres dans ce cas je ne pouvais vivre que sur la générosité des passants.

C’est une veille  femme qui vend sur les allées de Bourguiba des fleurs de jasmins. Du matin au soir, elle tente a toute les terrasses de cafés de vendre ces maigres fleures. Déjà au mois de Mai, elle était là, et ces fleures qui sont sans doute son revenue, par deux fois elle me les a offertes.

Là, elle est venue directement à ma table pour me faire ce cadeau.

    

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:49
Commentaires : 0
 
 

Ennahdha

La jeune cinquantaine, le costume et la barbe bien taillé, une casquette de base Ball pour faire moderne, le représentant d’ennahda est bien propre sur lui.

Le discourt est bien rodé et ne présente aucune aspérité. Il est tellement lisse que je serais amené à lui demander en quoi son programme est islamique. Car  tout en présentant un projet islamo-compatible, il a bien veillé  a servir à l’européen que je suis un discourt entendu. C’est un professeur de philosophie qui manie bien la dialectique est c’est bien ça, et son discourt rassurant, rationnel qui ne dit pas qu’elles sont ces  influences qui m’inquiète. A l’en croire il n’ya plus aucune idéologie dans son programme. Delà a croire qu’il n’ya plus d’idéologie dans son parti, c’est un pas trop grand pour que je le fasse.  

Dans : Non classé
Par vincent0fritschi
Le
A 19:48
Commentaires : 0
 
 

L’anti MAM

Le fauteuil électrique est en panne. Mon poisson pilote est donc obligé de pousser un fauteuil manuel. Nous arrivons devant un gros trottoir. Un policier, anti émeute, casqué et bardé de protections avec un chien sans muselière vient nous aider. Pour cela il remet son animal dans sa cage, puis soulèvent le fauteuil il me dépose sur le trottoir. Souriant il est a coté de moi dans l’attente d’un remercîment poli. Je prends alors ma canne et lui assène un coup avec celle ci, coup porté au thorax. Surpris, il me toise et son sourire a disparu. « J’ai toujours rêvé de frapper un policier » je lui lance en guise d’explication. Son sourire revient et nous nous éloignons sans être plus inquiété.

Mon poisson pilote ne se satisfait pas de cette explication et m’interroge sur ce geste qui à ses yeux comporte bien des risques. Je lui explique alors que notre ex ministre des affaires étrangères avait proposé l’envoi de policiers ou du moins de formateur pour soutenir la répression que Ben Ali avait lancé contre les manifestants de janvier. Ce geste visait à me différencier d’elle et à marquer ainsi mon amathie vise à vis de la population Tunisienne.

Quant aux risques  je crois, peut être à tord que mon passeport français allié à mon statut d’homme en fauteuil roulant rendait la tache difficile au policier qui voudrait me réprimander

Dans : en direct de Tunis
Par vincent0fritschi
Le 8 juin, 2011
A 15:59
Commentaires : 0
 
 

Candidature

J’ai fais il y a maintenant plus de deux mois une proposition de candidature auprès d’un des concurrents socialiste aux présidentielle. Que cette candidature ne soit pas retenue, je peux le comprendre. Mais qu’un homme en campagne n’a pas les équipes nécessaire autour de lui pour répondre aux lettres ou mails qui peuvent lui être adressé me laisse croire qu’effectivement il a encore besoin de soutient et d’un entourage. Certes c’est important de passer sur les radios, dans les journaux et à la télévision, mais rien ne remplacera le contact avec les gens. S’il reste aujourd’hui mon favori cela ne veut pas dire pour autant que je soutiendrais activement sa campagne. Cela ressemble à une déception amoureuse.

Dans : Politique
Par vincent0fritschi
Le
A 15:58
Commentaires : 0
 
 

Retour

Mon cœur est à l’unisson de la météo, lourd et encombré. J’ai laissé le soleil, j’ai laissé l’amitié pour retrouver l’égoïsme, l’indifférence à l’autre dont témoigne mon pays. Je sais que je retournerai à Tunis, y retrouver la chaleur du soleil et des cœurs. Je ne sais pas quel sera l’avenir de ce pays, je sais juste que je m’inquiéterai de l’avenir de mes amis là-bas. C’est un peu de mes rêves qui sont resté coincé à Tunis. Il me faudra bien les rejoindre. 

Dans : en direct de Tunis
Par vincent0fritschi
Le 2 juin, 2011
A 14:51
Commentaires : 0
 
 

L’ange tunisien

Pour ce dernier jour à Tunis, à juste hommage à celle qui a rendu mon séjour non seulement possible. Elle aurait pu se contenter d’être jeune et jolie, mais comme cela ne suffisait pas, elle est en plus belle, elle fut avec moi douce et prévenante. Ce qu’a été cette relation durant un mois ne regarde qu’elle et moi mais je vous promets qu’elle fut  humainement forte. Elle a traversé avec bonne humeur ma grippe, mes difficultés à aller aux toilettes et surtout mon sale caractère. Elle veilla sur moi avec bienveillance et pour cela aussi je veux la remercier. Certains l’auront reconnu, pour d’autres plus loin de Tunis elle restera une inconnue. Tant pi pour eux. Je souhaite que rapidement il soit mis fin à une politique humiliante des visa, qu’elle ait la liberté d’aller et venir d’un coté à l’autre de la méditerranée. Si je ne peux pas lui promettre qu’elle sera la bienvenue en France, elle sera toujours chez moi.

En quittant Tunis mes plus grands regrets seront de la quitter aussi.

Dans : en direct de Tunis
Par vincent0fritschi
Le 30 mai, 2011
A 17:30
Commentaires : 0
 
 

Au café

Mes dames et monsieur, clients du café, serveuses serveurs, pour vous tous ces quelques remerciements.

Vous m’avez durant un mois accueilli, je devrai dire recueilli. Certains d’entre vous m’ont donné de  leurs temps et ce temps perdu pour eux ne le fut pas pour moi. Merci à tous de m’avoir fait partager vos rêves d’un monde demain plus juste, plus humain, plus solidaire, un monde fraternelle.

Cette vision nous rapproche forcément et je ne sais comment répondre à ce cadeau, si c’est vous assurer de l’attention que je porterai au devenir de votre société.

Merci encore à vous tous et à bientôt j’espère, inchalah.

Dans : en direct de Tunis
Par vincent0fritschi
Le
A 17:29
Commentaires : 0
 
123456...12
 
 

Chaire de recherche en étud... |
bucephal77500 |
Séjour solidaire entre géné... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Politiques Frictions
| Constitution Marocaine
| RCD game over